Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Posts Tagged ‘voyage

SAHAGIAN Jean-Luc et Varduhi – Gumri, Arménie, si loin du ciel…

Jean-Luc sahagianCommander-Gumri-150px
Gumri, arménie
si loin du ciel…
avec des dessins de
Varduhi Sahagian

ISBN 978-2-911917-64-6
96 pages, 15 euros

PayPal Logo

15 €

 

Genre : littérature
Mots clés : Amour, Arménie, chiens, Gumri, hospitalité, identité, pierres, pirojki, rencontres, ruines, sourire, soviétique, voyage, ville.
Auteurs : Jean-Luc Sahagian, Arménien de France, rétif à toutes les crispations identitaires, retrouve, un peu par hasard, l’Arménie qui n’est même pas le pays de ses grands-parents, venus de Turquie après le génocide de 1915, mais plutôt pour lui le territoire fantasmé de la diaspora arménienne. Il retournera de nombreuses fois en Arménie après avoir croisé la route de Varduhi, la dessinatrice du livre. Il est l’auteur de Victor Serge, l’homme double, paru aux éditions Libertalia en 2011.
Lire le reste de cette entrée »

Written by barthelemybs

27 janvier 2017 at 14 h 04 min

Barthélémy Schwartz, Benjamin Péret, l’astre noir du surréalisme (Libertalia)

Pour info, aux éditions Libertalia…

bandeau-libertalia-ok

Barthélémy Schwartz
Benjamin Péret, l’astre noir du surréalisme
Libertalia
350 pages – 18€
ISBN : 9782918059882

Ce volume comprend une anthologie
de poèmes et un cahier iconographique en couleur

En librairie depuis le 20 octobre 2016

* * *

« Qu’est-ce que le surréalisme ? C’est la beauté de Benjamin Péret écoutant prononcer les mots de famille, de religion et de patrie. » (André Breton)

De Dada au surréalisme, Benjamin Péret (1899-1959) est l’un des principaux acteurs des mouvements d’avant-garde qui ont secoué la poésie et l’art moderne au XXe siècle. C’est aussi l’un des moins connus du public. Peu de rééditions, de très rares monographies. Le sort s’est acharné contre ce grand poète dont le rôle et l’importance ont généralement été minimisés par les historiens du surréalisme.

Son engagement dans les mouvements révolutionnaires de son temps, notamment pendant la révolution espagnole aux côtés du POUM et des anarchistes, n’est peut-être pas étranger à cette occultation. Sur sa tombe, au cimetière des Batignolles, ses amis ont fait inscrire une épitaphe qui résume sa vie de révolté permanent : « Je ne mange pas de ce pain-là. »

Cette biographie (suivie d’une petite anthologie et d’un cahier iconographiques en couleur) replace la trajectoire de Benjamin Péret dans les enjeux utopiques du surréalisme, un mouvement qui voulait à la fois « transformer le monde » (Marx) et « changer la vie » (Rimbaud).

L’auteur
Barthélémy Schwartz est né à Paris en 1963. Coanimateur de la revue de bande dessinée Dorénavant (1986-1989), du collectif Ab irato (en 1992), puis de la revue de critique sociale Oiseau-tempête (1997-2006), il a publié Le Rêveur captif (L’Apocalypse en 2012).

Mots-clés
Altérité – amitié – amour – anthropophage – automatisme – Dada – Brésil – Colère – Communisme – conte – dèche – dissidence – Espagne – exil – expérience – expulsion – groupe – guerre – hasard – héritage – humour – inculpation – indien – insolence – Internationale – invectives – marge – marginalité – marxisme – maudit – Mexique – mythe – Poésie – Politique – populaire – prison – rage – rêve – révolte – révolution – rire – scandale – sommeil – subversion – surréalisme – Trotsky – utopie

 

logo-libertalia-okwww.editionslibertalia.com/

peret-livre-1peret-livre-2peret-livre-3

« Gumri, Arménie si loin du ciel » dans le supplément gratuit au hors série du Monde libertaire (2015)

Logo-Monde-libertaire

Gumri-sup-Monde-Libertaire_2015

Gumri, Arménie si loin du ciel…
Jean-Luc Sahagian et Varduhi Sahagian,
Ab irato, 88 pages 15 euros
Ce livre est né d’un voyage puis d’une
rencontre. Cela explique sa forme double,
où deux regards s’associent pour parler
de cette ville de Gumri, située au nord-
ouest de l’Arménie. Ce n’est pas seule-
ment les moyens employés, texte et
dessin, mais aussi deux visions de cette
ville et de ce pays, qui dialoguent ici : une
vision de l’intérieur, en pays de connaissance, et une
vision extérieure, celle du visiteur, de l’invité comme on dit
en Arménie pour parler du touriste.


Commander Gumri
(achat en ligne possible via PayPal)

Commander-Gumri-150px

Jean-Luc Sahagian et Varduhi Sahagian
Gumri, Arménie, si loin du ciel…

15 €

Written by barthelemybs

4 avril 2016 at 12 h 24 min

16 avril 2016 – Présentation de « Gumri, Arménie si loin du ciel » de Varduhi et Jean-Luc Sahagian à la Bibliothèque de Septèmes les vallons. – 10 avril 2016

GUMRI-septemes-04-2016

Présentation le 16 avril 2016

Bibliothèque Municipale
Rond point du 24 avril 1915
13240 Septemes les Vallons
Téléphone : 04 91 96 31 76

C’est ici :
https://www.google.fr/maps/place/Rond-Point+du+24+Avril+1915,+13240+Sept%C3%A8mes-les-Vallons/@43.4011049,5.3621957,17z/data=!3m1!4b1!4m2!3m1!1s0x12c9eb1c84b5d687:0x833811dfcdc71d32

Commander Gumri
(achat en ligne possible via PayPal)

Commander-Gumri-150px

Jean-Luc Sahagian et Varduhi Sahagian
Gumri, Arménie, si loin du ciel…

15 €

Written by barthelemybs

1 avril 2016 at 10 h 44 min

Présentation de « Gumri, Arménie si loin du ciel » de Varduhi et Jean-Luc Sahagian à la librairie Alterlivre de Sauve – 10 avril 2016

Rencontres-2016

Présentation le 10 avril 2016

Written by barthelemybs

31 mars 2016 at 15 h 10 min

« Journal intime » de Guy Cabanel et de Jean Terrossian (Ab irato, 2015)

Le dernier opus des éditions Ab irato :
Une collaboration du poète Guy Cabanel et du peintre Jean Terrossian.

photo3

photo4

Genre : Poétique / Mots clés : rêve, étrangeté, altérité.
Consulter la notice de Guy Cabanel sur Wikipedia .

Le livre : C’est le troisième livre de Guy Cabanel aux éditions Ab irato (Hommage à l’Amiral Leblanc, 2009, l’Ivresse des tombes, 2011), et c’est la deuxième collaboration du poète avec le peintre Jean Terrossian (Quinquets, 1997).

Written by barthelemybs

1 mars 2015 at 17 h 08 min

Guy Cabanel : Hommage à l’Amiral Leblanc (2009)

with 4 comments

Guy Cabanel
Hommage à l’Amiral Leblanc

ISSN 2100-3246
ISBN 978-2-911917-56-1
96 pages, 10 euros

cabanel

Sur l’auteur. – Guy Cabanel a participé dès 1958 aux activités du mouvement surréaliste avec son ami Robert Lagarde, qui illustre son premier ouvrage, À l’Animal Noir. Il a publié plusieurs recueils de poèmes dont Les Fêtes sévères (Fata Morgana, 1970), Les Boucles du Temps (Privat, 1974) ; et plus récemment, aux éditions Quadri à Bruxelles : Le Verbe flottant, illustré par Jacques Zimmermann et Soleil d’ombre, sur des photographies de Jorge Camacho (2009). Consulter sa notice sur Wikipedia

Thème : Littérature / Poésie
Genre : œuvre littéraires contemporaines
Dewey : 841.1 Recueils. Anthologies
Tags : Carroll, Forneret Fourré, Jarry, Lichtenberg, Snark, surréalisme, Tanguy

Extrait du dos de couverture
«
Le dernier né du chantier naval allait fendre les flots pour la première fois. L’Amiral parla au peuple :
– Ce nouveau bâtiment va grossir notre flotte. Notre puissance n’a pas de limite. Je vous félicite.
Il s’adressa ensuite au capitaine :
« Ce bateau où vous serez maître après moi, comment l’appelons-nous, commandant ?
– Amiral, je propose l’Espadon.
– Bon, va pour la Marie-Jeanne, à vous, peintre !
Ensuite, comme à l’accoutumée. il fit le point dans la chambre des cartes et constata l’immobilité parfaite des choses. »

(une carte maritime dessinée par l’auteur est jointe au livre, illustré par ailleurs par un choix de gravures des XVII et XVIIIe siècles et de cartes postales)

La collection « Abiratures » est dédiée à l’approche poétique, ce court moment d’élaboration qui se concrétise dans la poésie, quelle que soit la forme (rêve, texte, jeu, dessin, dialogue, etc.) qu’elle prend pour s’exprimer. Nous espérons  par là contribuer à ce que la poésie soit saisie dans son essence, car sans elle, la transformation  du monde, plus que jamais nécessaire, ne  sera jamais qu’un prélude à l’assèchement du  vivant (et réciproquement). A lire dans la même collection : L’Effet miroir de Nicole Espagnol, Roman Erben, Alain Joubert (Ab irato, 2008)

François-René Simon

Written by barthelemybs

30 novembre 2013 at 10 h 39 min

[Ab irato] Georges-Henri Morin – Carnets oubliés voyage Albanie – Souscription

Georges-Henri Morin
Carnets oubliés d’un voyage
dans le temps – Albanie 1987

ISSN 2100-3246
ISBN 978-2-911917-58-5
67 pages, 12 euros


ISBN 978-2-911917-58-5
70 pages, 12 €

Genre : Récit de voyage / journal littéraire

Mots clés : Albanie, leurre, photographie, poésie, récit, voyage, littérature

L’auteur : Georges-Henri Morin est né à Niort en 1950. Sa découverte du surréalisme en 1965 oriente nombre de ses rencontres et amitiés. Il participe au Bulletin de Liaison Surréaliste et à Surréalisme avec Vincent Bounoure, ainsi qu’au Cerceau aux côtés d’Alain Joubert et de Pierre Peuchmaurd, et depuis 2003 au bulletin Ça presse. Il a publié Le Cercle brisé (Payot, 1977), ainsi que plusieurs recueils et récits, Le Compte-fils (Urdla, 2003), …et les sept nains (Myrddin, 2005), Un pays énoncé (Myrddin, 2008).

Les photographies placées ici et là dans le texte ont été prises durant leur voyage par l’auteur et sa compagne Dominique Morin.

Carnets oubliés d’un voyage dans le temps est le cinquième titre de notre collection « Abiratures » dédiée à l’approche poétique.

Extrait
Sous le porche d’entrée se profile la silhouette d’un civil. après quelques instants d’hésitation,
il se précipite vers nous et nous apostrophe en espagnol. Notre embarras l’incite à s’exprimer
dans un anglais primaire, très accentué. Mathématicien, il affirme avoir découvert une méthode d’analyse des nombres qui permet de dresser un index raisonné de chacun d’eux et surtout de positionner le zéro à sa vraie place.
Très vite, au fil de ses explications bégayantes, il apparaît qu’il cherche un moyen de faire connaître
ses découvertes à l’étranger. Les trois sbires en uniforme se sont rapprochés. Après force approbations de la tête, ils sont pris
d’un fou-rire contagieux. La surveillance des hauts-lieux se relâche à moins que le mathématicien
soit, à ses dépens, le fou de l’endroit.

Written by barthelemybs

11 janvier 2013 at 11 h 50 min

Anarlivres (janvier 2013)

Albanie
Georges-Henri Morin, Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987,
Ed. Ab irato, 2012. 72 p. 12€.

Couv-Albanie-300px« C’est à un périple hors norme que nous invitent Ab irato et Georges-Henri Morin avec ces Carnets oubliés d’un voyage dans le temps. Albanie, 1987 (67 p., 12 euros). Deux mois dans un monde étrange, replié sur lui-même, citadelle assiégée d’une dictature communiste à la sauce maoïste… Grisaille, paranoïa ambiante (du régime comme de la population), surveillance constante (tout concierge rend compte à la Sigurimi, la sinistre police politique), présence policière permanente, pénuries alimentaires, délabrement général, rues désertées, blockhaus sur la côte, photographies dans les musées gommées d’un responsable devenu traître, parias (anciens collaborateurs des Italiens pendant la guerre ou descendants de ceux-ci) sont au rendez-vous. Ainsi que la poésie et l’humour du narrateur qui nous gratifie de phrases superbes : “nous voyageons au pays des frontières innombrables”, “il est dommage qu’aucune vitrine ne célèbre cette fabrication du factice, l’unique réalisation effective du régime”, “après avoir été des fantômes, nous voici voyageurs surgissant d’un monde inconnu », “sachant, chacun adopte l’ignorance comme mode de connaissance”. »

Voir le site d’Anarlivres :
http://anarlivres.free.fr/

Découvrir :
Carnets oubliés d’un voyage dans le temps

Commander :
https://abiratoeditions.wordpress.com/commander-un-livre/

Commander dès maintenant :
Carnets oubliés d’un voyage dans le temps de Georges-Henri Morin (Ab irato, 2012)

Written by barthelemybs

10 janvier 2013 at 12 h 03 min

Feuille d’infos du CIRA (novembre 2012)

Albanie

Georges-Henri Morin, Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987,
Ed. Ab irato, 2012. 72 p. 12€.

« ALBANIE. Georges-Henri Morin participe aux activités du mouvement surréaliste depuis 1965. En 1987, au temps de la dictature communiste, il passe deux mois en Albanie. Ce carnet de voyage nous montre avec humour et poésie la paranoïa ambiante, les pénuries alimentaires, l’état de délabrement des bâtiments, les atteintes à l’environnement… »

Voir le site du CIRA :
http://cira.marseille.free.fr/

Commander dès maintenant :
Carnets oubliés d’un voyage dans le temps de Georges-Henri Morin (Ab irato, 2012)

Written by barthelemybs

8 janvier 2013 at 16 h 32 min

Georges-Henri Morin dédicacera les Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987 (librairie Bal des ardents, à Lyon)à la librairie Bal des ardents à Lyon

Georges-Henri Morin dédicacera les Carnets oubliés d’un voyage dans le temps
à la librairie le Bal des ardents à Lyon

En savoir plus sur le site de la librairie :

http://www.libraires-rhonealpes.fr/component/k2/item/1278-rencontre-signature-avec-georges-henri-morin-pour–carnets-oubli%C3%A9s-dun-voyage-dans-le-temps.html

Georges-Henri Morin, Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987,
Ed. Ab irato, 2012. 72 p. 12€.

Commander le livre

Written by barthelemybs

8 janvier 2013 at 16 h 21 min

Publié dans Presse critique Carnet Albanie

Tagged with ,

Jimmy Gladiator : « Itinéraire D’Houilles à Tulkarem, d’un voyage en Palestine » (2005)

Jimmy Gladiator
Itinéraire d’Houilles à Tulkarem, d’un voyage en Palestine

ISBN 978-2-911917-51-0
72 pages, 6 euros

PayPal Logo

6 €

 

Sur l’auteur. – Né le 7 janvier 1948 à Barbès, grandi aux Batignolles, habitant d’Houilles depuis 1980. Jimmy Gladiator a passé vingt ans à animer plusieurs revues de rébellion culturelle et politique, issues de la rencontre non fortuite sur le pavé parigot de la lignée surréaliste et de la mouvance anarchiste. Il s’active aujourd’hui à la CNT et collabore au Formula One Register.

Grand amateur de poésie (Nerval, Baudelaire, Jean-Pierre Duprey), Jimmy Gladiator a d’abord écrit des poèmes puis animé dans les années 70 plusieurs revues de rébellion culturelle et politique, issues de la lignée surréaliste et de la mouvance anarchiste (Le Melog, Nevermore, la Crécelle noire, Sur le Zinc, Camouflage, Hôtel Ouistiti...). Très engagé politiquement, Jimmy Gladiator écrit avant tout pour dire, dénoncer, stigmatiser. Ancien collaborateur du journal Mordicus et de Formula One Register, il s’active aujourd’hui à la CNT (Confédération nationale du Travail). Fervent admirateur d’André Breton, il aime également Gaston Leroux ou Eugène Sue, Souvestre et Allain, Zévaco.

Bibliographie :
Les éléphants de la patrie, Libertalia, 2007
Itinéraire d’Houilles à Tulkarem : d’un voyage en Palestine, Abirato, 2005
À Spleen vaillant d’ rien possible suivi de Roman Rock ’n Roll (1978-2005), L’Harmattan, 2005
Les petits vieux de la bonne sieste, L’esprit frappeur, 2002
La Braise des fois, Reflex, 1997
Pas de justice, pas de paix, Reflex, 1996

Thème : Géographie Tourisme Voyages / Récits de voyage
Dewey
: 915.2 Récits de voyages (Palestine, Israël)
Matière
: Palestine, Israël : description et voyages : 1990-…

Lire un extrait. – « J’avais quelques projets derrière la tête. Un, corpo : où en est l’enseignement primaire en Cisjordanie ? Deux, affectif : visiter nos anciennes invitées et anciens invités. Trois, politique : rencontrer avant tout des gens ordinaires, seule façon sensée d’appréhender ce qu’est une vie quotidienne. « Ordinaires », id est comme vous et moi, ouvriers, employés, vendeurs, techniciens, étudiants, enseignants, petits artisans, petits agricoles, chômdu, et aussi au féminin s’il vous plait, et si syndiqués de base sont, voilà qui améliorera le contact. Et j’éviterai bien soigneusement les responsables politiques et religieux ainsi que les bureaucrates et les militants nationalistes : tous-là ne m’inspirant a priori rien qui vaille, là-bas comme ici. »

Written by barthelemybs

17 mars 2005 at 11 h 50 min

%d blogueurs aiment cette page :