Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Posts Tagged ‘Varduhi Sahagian

Trois extraits sur Gumri (Arménie, si loin du ciel…) (3/3)

À Gumri, on trouve toutes sortes de véhicules motorisés. Des voitures, des vieux cars Commander-Gumri-150pxsoviétiques, des camionnettes faisant office de bus, peu de motos ou de mobylettes.

Les voitures vont de la luxueuse européenne ou du 4×4 aux vitres fumées à la vieille Lada tenant avec des bouts de ficelle. Les flics quant à eux disposent de voitures rapides et confortables équipées de haut-parleurs et de sirènes à l’américaine.
Les bus sont pourvus de sièges pouvant accueillir une quinzaine de passagers assis mais n’hésitent pas à entasser les gens au maximum si bien que l’on se demande parfois comment ils arrivent à rouler avec un tel chargement et comment les passagers peuvent respirer et supporter un tel traitement. Cette flottille de petites camionnettes J9 appartient à plusieurs gros bourgeois de la ville dont le maire. Le conducteur met la radio à fond, en fumant clope sur clope, zigzaguant sur la chaussée pour éviter les trous et doublant à toute berzingue les vieilles Lada qui se traînent sur la route. Il est, de toute façon, protégé par les images saintes ou la Vierge en plastique garnissant son tableau de bord et par la croix qui se balance sous son rétroviseur. Le port de la ceinture est facultatif. Lorsque l’on monte à l’avant d’un de ces bus ou d’un taxi, il peut arriver que le conducteur vous passe la ceinture au cas où l’on croiserait une voiture de flics, mais il ne l’enclenche pas, elle sert uniquement de décor. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by barthelemybs

11 mai 2018 at 12 h 17 min

Trois extraits sur Gumri (Arménie, si loin du ciel…) (2/3)

Bien entendu, il existe une classe de riches parasites, mais la majorité des Gumretsis Commander-Gumri-150pxa le plus grand mal à joindre les deux bouts. Alors chacun, chacune se débrouille tant bien que mal, et trouve de quoi subsister en travaillant dans des administrations (la mairie est un des gros employeurs de la ville, comme à Marseille !) ou des commerces divers dans lesquels un personnel pléthorique semble souvent se tourner les pouces. Mais nombre de jeunes ou de moins jeunes vont travailler en Russie, en particulier dans le bâtiment et y restent parfois des années avant de revenir voir leur famille. Ils ont souvent peu de vacances et une bonne partie de leur salaire sera envoyée à leur femme ou leurs parents. En Russie, ils vivent la vie du travailleur immigré, en appartement collectif, économisant sur tout… D’autres se feront aider par de la famille installée en Europe ou aux États-Unis. Lire le reste de cette entrée »

Written by barthelemybs

11 mai 2018 at 12 h 17 min

Trois extraits sur Gumri (Arménie, si loin du ciel…) (1/3)

Au centre de Gumri se trouve un grand marché. On y trouve aussi bien de la Commander-Gumri-150pxnourriture que des vêtements, des outils que des DVD. L’une des allées de ce marché entraîne le flâneur le long d’une succession de petites boutiques ou de simples étals et, tendus au-dessus des têtes, on remarque des fils à linge sur lesquels sont épinglés des sacs plastiques. Ils sont en vente 50 drams et portent les logos de quelques-unes des grandes marques de la marchandise de luxe mondiale : Chanel, D&G, Versace…

C’est bien sûr la représentation de la richesse qui s’achète là. C’est le signalement, le souhait ironique de la richesse que l’on va afficher, contenu tout entier dans le logo. Ce fétichisme nous renseigne aussi sur un leurre, la richesse est ailleurs bien sûr, non plus dans la consommation mondialisée de produits inutiles mais bien dans ce qui va rendre une vie plus heureuse, plus digne aussi.

Dans ce même marché, on trouve côte à côte dans une petite boutique, une marchandise originale et sa contrefaçon, en l’occurrence une boîte de cirage de marque Kiwi. Le vendeur nous explique la différence de prix par l’origine des deux marchandises. On a du mal à distinguer la vraie boîte. La marchandise est affaire de croyance.

J’aime marcher dans les villes. J’aime regarder les visages, leur multiplicité, leurs similitudes. Mais la France, l’Europe, présentent une variété de visages relativement réduite. Hormis les bébés, les vieillards et les étrangers, les visages, les attitudes se ressemblent par leur aspect policé, par leur manière de coller aux stéréotypes publicitaires. Tout, de la coiffure au sourire, du grain de la peau à une manière de surveiller son visage, de contrôler ses expressions, rappelle un certain confort, une supériorité, celle du premier monde.

(pages 39, 40)

 

Extraits de :

Jean-Luc Sahagian / Varduhi Sahagian
Gumri, Arménie, si loin du ciel…
96 pages – 15 euros

(Ab irato éditions)

 

dessin de Varduhi Sahagian

 

Written by barthelemybs

11 mai 2018 at 12 h 15 min

L’Échaudée n°6 est sortie !

Au sommaire :

  • Paul Mattick , Le dépérissement de l’Étatechaude-6-couv-250px
  • Chantal Montellier, Je suis Berglund
  • Collectif Archives autonomie, Fragments d’histoire de la gauche radicale
  • Barthélémy Schwartz, Benjamin Péret l’astre noir du surréalisme (bonnes
    feuilles)
  • Benjamin Péret, Pour que M. Thiers ne crève pas tout à fait / Vie de l’assassin Foch
    / On sonne
  • Eve Mairot, aquarelle
  • Alain Joubert, Le chant de la prairie
  • George Catlin, Les Indiens de la prairie
  • George Catlin, dessins, huiles
  • Charles Baudelaire, George Catlin, le cornac des sauvages
  • Reinaldo, sculpture
  • Alfredo Fernandes, Mes 12 prophéties
  • Ramon Gomez de la SERNAM, Fadaises – Devoir de vacances
  • Julien Bal, Enverssoi
  • Manuel Anceau, Lieuve
  • Cornelia Eichhorn, dessins
  • Jean-Luc Sahagian, Quand il eut passé le pont…
  • Vardhui Sahagian, dessins
  • Claude Guillon, Les petits métiers
  • Joël Gayraud, Visionnaires de Taïwan
  • Rachel Deville, La nature
  • Rachel Deville, Le grand Je
  • LL de Mars, Les éditeurs
  • Stéphane Goarnisson, Histoires en deux images
  • Yves Labbé, Pierre Leroux : la voix étroite d’un socialisme humanitaire et fraternel
  • Anne Van der Linden, dessins et huiles
PayPal Logo

9 €

Rencontre et exposition en Arménie, autour de « Gumri, Arménie. Si loin du ciel » de Jean-Luc et Varduhi Sahagian (Ab irato)

Vernissage de l’exposition de Varduhi Sahagian, samedi 28 avril 2018 à partir de 18 heures au café/librairie ArtBridge.

Vernissage/rencontre autour du livre « Gumri, Arménie. Si loin du ciel » de Jean-Luc (texte) et Varduhi (dessins) Sahagian (Ab irato). Les deux auteurs présenteront le livre et les dessins lors de cette soirée.

Exposition du 28 avril au 10 mai 2018,
à la librairie ArtBridge, 20 rue Abovyan, Ereva (Arménie)

 

Written by barthelemybs

20 janvier 2017 at 9 h 11 min

21 mai 2016 – Varduhi et Jean-Luc Sahagian sur Radio AYP FM pour parler de leur livre « Gumri, Arménie si loin du ciel » de

Commander-Gumri-150pxDeux regards associés pour parler de leur livre paru chez Ab irato.
http://radio-aypfm.com/?page=rechercher&emission=3

 

Written by barthelemybs

22 juin 2016 at 16 h 01 min

Présentation de « Gumri, Arménie si loin du ciel » de Varduhi et Jean-Luc Sahagian à la librairie Alterlivre de Sauve – 10 avril 2016

Rencontres-2016

Présentation le 10 avril 2016

Written by barthelemybs

31 mars 2016 at 15 h 10 min

%d blogueurs aiment cette page :