Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Posts Tagged ‘Palestine

Jimmy Gladiator : « Itinéraire D’Houilles à Tulkarem, d’un voyage en Palestine » (2005)

Jimmy Gladiator
Itinéraire d’Houilles à Tulkarem, d’un voyage en Palestine

ISBN 978-2-911917-51-0
72 pages, 6 euros

Sur l’auteur. – Né le 7 janvier 1948 à Barbès, grandi aux Batignolles, habitant d’Houilles depuis 1980. Jimmy Gladiator a passé vingt ans à animer plusieurs revues de rébellion culturelle et politique, issues de la rencontre non fortuite sur le pavé parigot de la lignée surréaliste et de la mouvance anarchiste. Il s’active aujourd’hui à la CNT et collabore au Formula One Register.

Grand amateur de poésie (Nerval, Baudelaire, Jean-Pierre Duprey), Jimmy Gladiator a d’abord écrit des poèmes puis animé dans les années 70 plusieurs revues de rébellion culturelle et politique, issues de la lignée surréaliste et de la mouvance anarchiste (Le Melog, Nevermore, la Crécelle noire, Sur le Zinc, Camouflage, Hôtel Ouistiti...). Très engagé politiquement, Jimmy Gladiator écrit avant tout pour dire, dénoncer, stigmatiser. Ancien collaborateur du journal Mordicus et de Formula One Register, il s’active aujourd’hui à la CNT (Confédération nationale du Travail). Fervent admirateur d’André Breton, il aime également Gaston Leroux ou Eugène Sue, Souvestre et Allain, Zévaco.

Bibliographie :
Les éléphants de la patrie, Libertalia, 2007
Itinéraire d’Houilles à Tulkarem : d’un voyage en Palestine, Abirato, 2005
À Spleen vaillant d’ rien possible suivi de Roman Rock ’n Roll (1978-2005), L’Harmattan, 2005
Les petits vieux de la bonne sieste, L’esprit frappeur, 2002
La Braise des fois, Reflex, 1997
Pas de justice, pas de paix, Reflex, 1996

Thème : Géographie Tourisme Voyages / Récits de voyage
Dewey
: 915.2 Récits de voyages (Palestine, Israël)
Matière
: Palestine, Israël : description et voyages : 1990-…

Lire un extrait. – « J’avais quelques projets derrière la tête. Un, corpo : où en est l’enseignement primaire en Cisjordanie ? Deux, affectif : visiter nos anciennes invitées et anciens invités. Trois, politique : rencontrer avant tout des gens ordinaires, seule façon sensée d’appréhender ce qu’est une vie quotidienne. « Ordinaires », id est comme vous et moi, ouvriers, employés, vendeurs, techniciens, étudiants, enseignants, petits artisans, petits agricoles, chômdu, et aussi au féminin s’il vous plait, et si syndiqués de base sont, voilà qui améliorera le contact. Et j’éviterai bien soigneusement les responsables politiques et religieux ainsi que les bureaucrates et les militants nationalistes : tous-là ne m’inspirant a priori rien qui vaille, là-bas comme ici. »

Written by barthelemybs

17 mars 2005 at 11 h 50 min

%d blogueurs aiment cette page :