L’Echaudée n°9 : revigorant ! (site Entrevues, avril 2020)

L’Échaudée n° 9 : revigorant !

Organe de « Contre culture – Critique sociale – utopie », L’Échaudée est de ces revues militantes qui ont refleuri depuis quelques années parce que les choses, lit-on, doivent changer. Elles le doivent, c’est-à-dire qu’elles ne peuvent empêcher ce mouvement, tandis qu’il leur faut, moralement, admettre la faillite d’une logique du monde qui va s’effacer au profit d’un nouvel ordre, d’où la présence de cette nécessaire « utopie » en dernière position du sous-titre. Mais il faut mettre du combustible dans la machine pour qu’elle avance — il faut donc mobiliser les bonnes volontés pour construire cette culture de la révolte qui n’est certes pas celle du Marais politique, lequel n’en a pas.

Justement échaudée par l’expérience passée, et parfois très récente, la rédaction de la revue file pour nous expliquer sa position la métaphore maritime : « Par ces temps de naufrage prévu, organisé, où mafieux et dépeceurs se frottent les mains, lors même qu’on décapite (comme toujours) à qui mieux mieux les gardiens de phare, l’Échaudée est ce canot où morts et vivants rament de concert, souquent et halètent – pirates de haute moralité bien sûr, révoltés qui ne se résignent pas, ou simples amoureux des vagues hautes et belles, brodant d’écume vivante leur séjour ici-bas. »

Lire la suite « L’Echaudée n°9 : revigorant ! (site Entrevues, avril 2020) »

« L’Echaudée : revue de critique totale » (InfoLibertaire, février 2019)

L’Echaudée : revue de critique totale

Si une revue politique n’est pas elle-même l’espace d’expérimentation qu’elle se donne comme objet à penser, alors comment pourrions-nous croire en la sincérité de sa vision politique ?

***

L’Échaudée, comme si peu de revues, au fond, commence par échapper aux formules de la revue politique pour s’attaquer à un monde désastreusement formulé. Et comme nul ne sait mieux que l’âne où le bât le blesse, laissons Barthélémy et Ève nous parler de leur revue :

« L’Échaudée est une revue non marchande qui est diffusée en librairie, c’est-à-dire que nous ne cherchons pas à produire des bénéfices pour améliorer le sort de ceux qui l’animent. Les ventes servent à éditer les livres d’Ab irato et les numéros de la revue. C’est banal pour la plupart des revues et des micro éditeurs, mais c’est toujours mieux en le disant. Nous mélangeons dans L’Échaudée l’approche poétique, qu’elle s’exprime par des textes ou des images, et la critique du monde. Nous approchons les contributions par analogie, de thème, de démarche, de forme. Nous misons sur l’intelligence des lecteurs : à chacun de trouver ce qui l’intéresse. De la même façon, nous n’avons publié aucun éditorial dans L’Échaudée. Plutôt que les déclarations proclamatoires qui n’engagent que ceux qui les lisent (comme dirait l’autre), nous préférons que les lecteurs se fassent eux-mêmes une idée de L’Échaudée.

(…)

InfoLibertaire, 22 février 2019

Lire la suite « « L’Echaudée : revue de critique totale » (InfoLibertaire, février 2019) »

L’Echaudée n°9 – En librairie le 12 décembre 2019

L’Échaudée
Contre culture – Critique sociale – utopie

Automne-hiver 2019 – 9 euros – Abonnement pour trois n° : 32 euros.

Par ces temps de naufrage prévu, organisé, où mafieux et dépeceurs se frottent les mains, lors même qu’on décapite (comme toujours) à qui mieux mieux les gardiens de phare, l’Échaudée est ce canot où morts et vivants rament de concert, souquent et halètent – pirates de haute moralité bien sûr, révoltés qui ne se résignent pas, ou simples amoureux des vagues hautes et belles, brodant d’écume vivante leur séjour ici-bas.

L’Échaudée s’intéresse dans ce numéro :

Aux révoltes intenses et communicatives qui emplissent les rues

  • Les mots jaunes : Petit abécédaire désordonné en l’honneur des Gilets jaunes (par Jean-Luc Sahagian),
  • Deuil, exil et mélancolie – Note de lecture sur le livre Dédicaces. Un exil libertaire espagnol 1939-1945, Freddy Gomez (par Américo Nunes),
  • Ricardo Flores Magón, le rêveur éveillé – Note de lecture sur Ricardo Flores Magón, un itinéraire libertaire dans les révolutions du Mexique, un livre d’Américo Nunes (par Freddy Gomez),
  • La mort poursuivant le troupeau des humains (par James Ensor),
  • L’époque en question : Le fascisme qui vient ? (par Amaredine Mudejar),
  • Peter Rambauseck et l’histoire de la gauche radicale en Allemagne des années 1960-2010 (par Les Ami-e-s de la société sans classe).

A la grande bibliothèque des maudits écrits :

  • Dernières nouvelles de l’aliénation : Et si on était trop jeune pour vivre vieux ? (par Joel Gayraud),
  • Comment devenir surréaliste en attrapant le désir par la queue (Alain Joubert) ;
  • Douze poèmes pour s’inscrire dans le paysage (p.51) ;
  • Grotte à os, qu’allait-elle faire dans ces profondeurs ? (p.58) ;
  • Des petits métiers et des grands gestes : ne trouver rien à redire au retourneur de compliment (p.66).

Au cabinet des curiosités imagées :

  • Qu’y a-t-il derrière la porte, où mène cette tombe par-delà la palissade ? (Christel Bertet) ;
  • Assis près d’un arbre, quel étrange rendez-vous (Eve Mairot) ;
  • Comix, bulles et baptême de l’air (Barthélémy Schwartz) ;
  • Jamais rien de plus ni de moins qu’arracher des mains (LL de Mars) ;
  • Les grandes inventions (Père Ubu).

Voir un aperçu du numéro (extraits) :
https://issuu.com/abiratoeditions/docs/l-echaude-9_issuu-compressed

Commander le numéro / s’abonner via PayPal :
https://abiratoeditions.wordpress.com/commander-un-livre-un-numero-de-lechaudee/
ou par chèque via ce bulletin !

 

Pour nous contacter, c’est ici !

L’Échaudée n°7 (Le Monde diplomatique, avril 2018)

« Un ensemble autour de Fukushima, mais aussi de nombreux textes littéraires probablement inédits, une profusion d’images (dessins, peintures, etc., de Chantal Echaude-7-couv-150pxMontellier à Cornelia Eichhorn), et d’utiles biographies brèves (Martin Nadaud). (N° 7, hiver 2017-2018, quadrimestriel, 9 euros. — Paris.) »

PayPal Logo

9 €

 

 

L’Échaudée n°7 est sortie ! (janvier 2018)

L’Échaudée n°7 est sortie

PayPal Logo

9 €

Au sommaire du numéro :

  • Manuel Anceau, Le silo
  • Julien Bal, Grévinages)
  • Cornelia Eichhorn, Les enchaînés –La courbe – La marée – L’échine I & II
  • Alfredo Fernandes, Le scintillement du vide
  • Alfredo Fernandes, Emídio Santana, un portraiten noir et rouge
  • Judith Forest, William Henne & Xavier Löwenthal, Qui es-tu Judith Forest ?
  • Joël Gayraud, Le Gazouillis des éléphants
  • Jérôme LeGlatin, Fragments, bande dessinée [1-71]
  • Eugenio Granell, Huile et dessins
  • Claude Guillon, Les petits métiers
  • Yves Noël Labbé, Vous l’appelez comment, déjà ?
    Nadaud ? C’est bien ça, Martin Nadaud
  • Eve Mairot, Michel, 05 août 2017
  • LL de Mars, Les éditeurs II
  • Chantal Montellier, « Ainsi, comme vous pouvez le constater… »
  • Amaredine Mudejar, La rage du présent
  • Americo Nunes, In memoriam Carlos da Fonseca
  • Pyon, L’Attrapeur
  • Pyon, dessins
  • Charles Reeve, Eugenio Granell, l’homme qui aurait voulu être indien
  • Nadine et Thierry Ribault, Entretien sur Fukushima
  • Nadine et Thierry Ribault, Ci-gît l’État ? (bonnes feuilles)
  • Nadine et Thierry Ribault, Arnaud Michon, La France n’est pas inquiète
  • Emídio Santana, Vergalho s’est échappé
  • Barthélémy Schwartz, Elle tenta de réfreiner son angoisse
  • Barthélémy Schwartz, Invective
  • Anne Van der Linden, Chiens mouillés – Les rats blancs – Nostalgie – Mère célibataire – Ménage– La tétéeCommander l’Échaudée via PayPal :
PayPal Logo

9 €

 

Chroniques rebelles (Radio libertaire) (20 mai 2017)

Présentation du n°6 de l’Échaudée

podcast-sub-rssÉcouter l’émission !

L’Échaudée est une revue qui se partage entre des textes de critique sociale, des dessins, des peintures, des sculptures, de la littérature avec des récits, des nouvelles, des contes, de la poésie… L’Échaudée est une manière d’aborder l’utopie, l’en dehors des idées et des images, la pensée alternative… Et c’est aussi un espace de rencontres.

Pour en parler, nous sommes en compagnie de Barthélémy Schwartz et Ève Mairot, qui animent L’Échaudée et les éditions Ab Irato, Yves Labbé (auteur de « Pierre Leroux : la voix étroite d’un socialisme humanitaire et fraternel »), Anne Van der Linden (dont les peintures sont à découvrir dans plusieurs numéros de L’Échaudée), Manuel Anceau (auteur de « Lieuve »), Julien Bal (auteur de « Enverssoi »), qui nous lira des extraits pris dans la revue, et Olivia Tangring. Lire la suite « Chroniques rebelles (Radio libertaire) (20 mai 2017) »

La question de l’archivage des traces historiques de la mémoire des luttes sociales…

La question de l’archivage des traces historiques de la mémoire des luttesEchaude-6-150px
sociales – témoignages, textes, revues, groupes, itinéraires individuels ou parcours collectifs – est un enjeu majeur pour toutes celles et ceux qui s’intéressent à la critique sociale et à sa transmission. Pourtant, très souvent, trop souvent, les acteurs des mouvements sociaux abandonnent volontiers leurs archives personnelles aux universitaires qui les contactent pour écrire une histoire qui ne sera jamais véritablement celle des luttes et de leurs complexités étudiées dans une perspective utopique. Lire la suite « La question de l’archivage des traces historiques de la mémoire des luttes sociales… »

L’Échaudée n°6 est sortie !

Au sommaire :

  • Paul Mattick , Le dépérissement de l’Étatechaude-6-couv-250px
  • Chantal Montellier, Je suis Berglund
  • Collectif Archives autonomie, Fragments d’histoire de la gauche radicale
  • Barthélémy Schwartz, Benjamin Péret l’astre noir du surréalisme (bonnes
    feuilles)
  • Benjamin Péret, Pour que M. Thiers ne crève pas tout à fait / Vie de l’assassin Foch
    / On sonne
  • Eve Mairot, aquarelle
  • Alain Joubert, Le chant de la prairie
  • George Catlin, Les Indiens de la prairie
  • George Catlin, dessins, huiles
  • Charles Baudelaire, George Catlin, le cornac des sauvages
  • Reinaldo, sculpture
  • Alfredo Fernandes, Mes 12 prophéties
  • Ramon Gomez de la SERNAM, Fadaises – Devoir de vacances
  • Julien Bal, Enverssoi
  • Manuel Anceau, Lieuve
  • Cornelia Eichhorn, dessins
  • Jean-Luc Sahagian, Quand il eut passé le pont…
  • Vardhui Sahagian, dessins
  • Claude Guillon, Les petits métiers
  • Joël Gayraud, Visionnaires de Taïwan
  • Rachel Deville, La nature
  • Rachel Deville, Le grand Je
  • LL de Mars, Les éditeurs
  • Stéphane Goarnisson, Histoires en deux images
  • Yves Labbé, Pierre Leroux : la voix étroite d’un socialisme humanitaire et fraternel
  • Anne Van der Linden, dessins et huiles
PayPal Logo

9 €

Ricardo Flores Magón : utopie et mythe du communisme au Mexique (1908-1922)

Ricardo Flores Magón : utopie et mythe du communisme au Mexique (1908-1922)

 Americo Nunes

L’Echaudée n°2, hiver 2012.

(extrait) (Les liens dans le texte renvoient vers Wikipedia)

Dans un premier temps, Flores Magón, considérant les communautés L-echaude-2_80pxindigènes, prenait en compte la réaction spontanée, «instinctive», de celles-ci à l’industrialisation, y compris dans certaines zones, comme Morelos, où opèrera Emiliano Zapata à partir de 1911, et où fut installée une industrie sucrière, très moderne, technologiquement parlant. Avec le développement du capitalisme, nombre des membres de ces communautés se prolétarisent, en devenant ouvriers agricoles. Organisation et évolutions naturelles, héritées d’un passé ancestral, Magón, le signalait clairement : «Il y a jusqu’à vingt cinq ans, les communautés vivaient dans le « communisme primitif.» Et c’est cela qui va être détruit par le capitalisme. Lire la suite « Ricardo Flores Magón : utopie et mythe du communisme au Mexique (1908-1922) »

Découvrir la revue l’Echaudée : CQFD en parle.

Dans le dernier CQFD (n°100, mai 2012), un article sur le n°1 de « L’echaudée :

<< « Ce n’est pas la crise, c’est une arnaque », c’est sur cette bonne parole, couv-Echaudee-pplacardée durant le mouvement dit des Indignados, que s’ouvre le premier numéro de la toute nouvelle revue « l’Echaudée ». Celle-ci est animée par des amoureux de la critique, de la poésie, de l’utopie et des détournements de comics américains (30,94% de la publication), qui sévissaient déjà au sein de « l’Oiseau-tempête » et des éditions Ab irato. Plusieurs articles reviennent sur les mouvements des opccupations, dont « Occupy Wall street » qui sont venus momentanément perturber le cours du « Business as usual » >> http://www.cqfd-journal.org/ .

A ben, si c’est comme ça, je vais commander ici ( https://abiratoeditions.wordpress.com/commander-un-livre/ )  le numéro 1 de l’Echaudée !

%d blogueurs aiment cette page :