Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Archive for décembre 2015

La Feuille d’infos du CIRA (n°175, septembre 2015)

L’ÉCHAUDÉE.
N° 5, printemps 2015. 99 pages. 7 euros. Cette revue propose des textes de critique Echaude-5-couvsociale, de la poésie et elle fait l’éloge de l’utopie. Au sommaire de ce numéro : Paul Mattick, la situation en Grèce, l’Arménie, Alain Joubert, Victor Serge, Ngo Van, la peintre surréaliste Toyen, une bande dessinée de Barthélémy Schwartz, des illustrations d’Anne Van der Linden, d’Eve Mairot et de Chantal Montellier.(courriel : abirato@internetdown.org). L’abonnement est de 30 euros pour trois numéros (chèque à l’ordre de Ab irato).

Written by barthelemybs

21 décembre 2015 at 16 h 24 min

Publié dans L'Echaudée (revue), Presse

Chroniques libertaires (2 janvier 2016)

Gumri, Arménie, si loin du ciel, de Jean-Luc et Varduhi Sahagian (Ab irato, 2015) Commander-Gumri-150px

C’est pour cela que nous avons choisi de commencer cet entretien par la lecture d’extraits du texte pour vous mettre tout de suite dans l’ambiance et vous raconter une belle histoire, celle du périple d’une femme, de son petit-fils, Jean-Luc Sahagian…

Entretien avec Jean-Luc et Varduhi Sahagian.

A écouter le samedi 2 janvier 2016,
de 13h30 à 15h30 sur 89.4 Mhz et sur Internet

 Podcastez les émissions pendant un mois :

Written by barthelemybs

21 décembre 2015 at 11 h 14 min

Blog Médiapart (décembre 2015)

Chronique de Gumri, Arménie, si loin du ciel, de Jean-Luc et Varduhi Sahagian (Ab irato, 2015)

Ce livre, qui est le récit d’une découverte en même temps Commander-Gumri-150pxqu’une réflexion sur cette découverte, débute par un sourire. Peut-on imaginer plus beau début ?

« Ce sourire me prit par surprise lorsque je vis ce visage inconnu s’éclairer soudain dans cette ville inconnue et que j’eus bientôt l’impression d’être chez moi dans ce sourire. Que ce visage me devenait soudain familier, que je l’avais même attendu ».

La ville inconnue, c’est Gumri, la deuxième ville d’Arménie. Le narrateur est le petit fils d’une femme partie de Turquie en 1915 pour échapper au génocide et qui est venue se réfugier en Grèce, puis à Marseille. Le sourire est celui d’une jeune femme, Varduhi. Lire la suite »

Written by barthelemybs

15 décembre 2015 at 16 h 47 min

%d blogueurs aiment cette page :