Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Echos Arts (30 mai 2014)

« Aujourd’hui, on date l’invention de la bande dessinée au milieu du XIXe siècle avec les estampes de Rodolphe Töpffer. Il n’y a plus réellement de débat sur ce point. Et pourtant, Windsor McCay appartient à une pincée d’auteurs qui, dès le début du XXe siècle, ont révolutionné l’approche du médium, tant dans sa structure que Little-Nemo-90pxdans le récit narré, et se sont placés, de fait, aux commencements de la bande dessinée. Comme le 9e Art est toujours si admiratif du travail du génie américain, il pleut périodiquement des hommages sur son œuvre la plus transcendante, Little Nemo. Cette fois, c’est Balthazar Kaplan, cofondateur de la revue Dorénavant, qui accomplit la tâche aux éditions indépendantes Ab irato avec un très bel ouvrage richement illustré, en noir et blanc et en couleurs, des planches de McCay. Et cette publication est plutôt une bonne nouvelle : voilà plusieurs années que nous n’avions lu aucune analyse sur le travail du dessinateur, à peine un article signé Christophe Génin en 2007 sur son fonctionnement esthétique (dans Poétiques de la bande dessinée, MEI n°26).” (Balthazar Kaplan, Little Nemo, le rêveur absolu, Ab irato, 2014).
Lire la suite de l’article sur le site : http://echosart.com/2014/05/30/little-nemo-a-laube-de-la-bande-dessinee/

Advertisements

Written by barthelemybs

2 janvier 2014 à 11 h 40 min

%d blogueurs aiment cette page :