Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Archive for janvier 2013

Vous avez aimé l’Oiseau-tempête ? Laissez vous tenter par L’Échaudée ! Le n°2 est sorti !

INVITATION

La sortie du numéro 2 de l’Échaudée aura lieu vendredi 25 janvier 2013,
à partir de 18h30, à la Librairie le Flâneur des deux rives (qui a changé d’adresse !),L-echaude-2
au 34 rue de Saussure – 75017 Paris (01 46 22 28 10).
Métro : Rome (ligne 2) ou Villiers (liges 2 et 3),
Bus : lignes 30, 31, 53.

Toutes les infos sont dans le Bulletin de souscription – Echaudée n°2.
———————-———————-———————-———————-———————-———-

Au sommaire de l’ECHAUDEE n°2 (automne-hiver 2012)

  • Jackie,« Occupy, de Wall Street à Sandy »
  • Ken Knabb,« Entretien sur les mouvements indignés américains »
  • Charles Reeve, « Le cas de monsieur Pas-Épais et l’harmonisation de la classe dirigeante chinoise »
  • Alain Joubert, « David Goodis le passager de la nuit »
  • Reinaldo, « Discrimination sexuelle dans le langage populaire »

Lire le reste de cette entrée »

Written by barthelemybs

23 janvier 2013 at 12 h 51 min

Publié dans L'Echaudée (revue)

Poezibao (août 2011)

L’Ivresse des tombes et Hommage
à l’Amiral Leblanc, de Guy Cabanel

Samuel Macaigne

Cabanel-ivresse On ne cesse plus d’instruire le procès du surréalisme. Tout témoignage à charge semble délivrer un passeport en règle dans le monde des lettres, un brevet d’écrivain correct et propret. Faire de ce qui fut sans doute bien plus qu’un mouvement une sorte de dictature, qui a sévi pendant un demi-siècle, revient à effacer tout un mode d’existence. Bien entendu, l’écriture automatique nous tombe des mains. À peine peut-on la qualifier de poésie tant elle perd vite de sa saveur, tant elle est bridée par le seul culte de l’image. Mais c’est oublier un peu trop vite l’élégance aristocratique de la prose chirurgicale d’André Breton. C’est surtout occulter complaisamment l’enthousiasme qu’a pu apporter cette invasion du banal par le merveilleux, en partie par la (re)découverte d’une portion congrue du passé littéraire. À l’évidence, le mouvement est aujourd’hui enterré, mais quelques feux follets s’échappent encore du charnier.

Guy Cabanel (né en 1926) est de ces éléments attachants qui composèrent chacun à leur façon la deuxième génération, d’où s’envolent les noms de Jean-Pierre Duprey, Stanislas Rodanski ou Claude Tarnaud. Déboulant sur scène avec sa théorie de la « sodomisation des mots », il la met en œuvre dans son fameux A l’Animal noir. Les présents recueils ne sont certes plus de la même vigueur, mais ils laissent à ceux qui n’oublient pas le loisir de quelques bouffées d’une fragrance bientôt évanouie.

Lire le reste de cette entrée »

Written by barthelemybs

14 janvier 2013 at 17 h 02 min

[Ab irato] Georges-Henri Morin – Carnets oubliés voyage Albanie – Souscription

Georges-Henri Morin
Carnets oubliés d’un voyage
dans le temps – Albanie 1987

ISSN 2100-3246
ISBN 978-2-911917-58-5
67 pages, 12 euros


ISBN 978-2-911917-58-5
70 pages, 12 €

Genre : Récit de voyage / journal littéraire

Mots clés : Albanie, leurre, photographie, poésie, récit, voyage, littérature

L’auteur : Georges-Henri Morin est né à Niort en 1950. Sa découverte du surréalisme en 1965 oriente nombre de ses rencontres et amitiés. Il participe au Bulletin de Liaison Surréaliste et à Surréalisme avec Vincent Bounoure, ainsi qu’au Cerceau aux côtés d’Alain Joubert et de Pierre Peuchmaurd, et depuis 2003 au bulletin Ça presse. Il a publié Le Cercle brisé (Payot, 1977), ainsi que plusieurs recueils et récits, Le Compte-fils (Urdla, 2003), …et les sept nains (Myrddin, 2005), Un pays énoncé (Myrddin, 2008).

Les photographies placées ici et là dans le texte ont été prises durant leur voyage par l’auteur et sa compagne Dominique Morin.

Carnets oubliés d’un voyage dans le temps est le cinquième titre de notre collection « Abiratures » dédiée à l’approche poétique.

Extrait
Sous le porche d’entrée se profile la silhouette d’un civil. après quelques instants d’hésitation,
il se précipite vers nous et nous apostrophe en espagnol. Notre embarras l’incite à s’exprimer
dans un anglais primaire, très accentué. Mathématicien, il affirme avoir découvert une méthode d’analyse des nombres qui permet de dresser un index raisonné de chacun d’eux et surtout de positionner le zéro à sa vraie place.
Très vite, au fil de ses explications bégayantes, il apparaît qu’il cherche un moyen de faire connaître
ses découvertes à l’étranger. Les trois sbires en uniforme se sont rapprochés. Après force approbations de la tête, ils sont pris
d’un fou-rire contagieux. La surveillance des hauts-lieux se relâche à moins que le mathématicien
soit, à ses dépens, le fou de l’endroit.

Written by barthelemybs

11 janvier 2013 at 11 h 50 min

Anarlivres (janvier 2013)

Albanie
Georges-Henri Morin, Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987,
Ed. Ab irato, 2012. 72 p. 12€.

Couv-Albanie-300px« C’est à un périple hors norme que nous invitent Ab irato et Georges-Henri Morin avec ces Carnets oubliés d’un voyage dans le temps. Albanie, 1987 (67 p., 12 euros). Deux mois dans un monde étrange, replié sur lui-même, citadelle assiégée d’une dictature communiste à la sauce maoïste… Grisaille, paranoïa ambiante (du régime comme de la population), surveillance constante (tout concierge rend compte à la Sigurimi, la sinistre police politique), présence policière permanente, pénuries alimentaires, délabrement général, rues désertées, blockhaus sur la côte, photographies dans les musées gommées d’un responsable devenu traître, parias (anciens collaborateurs des Italiens pendant la guerre ou descendants de ceux-ci) sont au rendez-vous. Ainsi que la poésie et l’humour du narrateur qui nous gratifie de phrases superbes : “nous voyageons au pays des frontières innombrables”, “il est dommage qu’aucune vitrine ne célèbre cette fabrication du factice, l’unique réalisation effective du régime”, “après avoir été des fantômes, nous voici voyageurs surgissant d’un monde inconnu », “sachant, chacun adopte l’ignorance comme mode de connaissance”. »

Voir le site d’Anarlivres :
http://anarlivres.free.fr/

Découvrir :
Carnets oubliés d’un voyage dans le temps

Commander :
https://abiratoeditions.wordpress.com/commander-un-livre/

Commander dès maintenant :
Carnets oubliés d’un voyage dans le temps de Georges-Henri Morin (Ab irato, 2012)

Written by barthelemybs

10 janvier 2013 at 12 h 03 min

Feuille d’infos du CIRA (novembre 2012)

Albanie

Georges-Henri Morin, Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987,
Ed. Ab irato, 2012. 72 p. 12€.

« ALBANIE. Georges-Henri Morin participe aux activités du mouvement surréaliste depuis 1965. En 1987, au temps de la dictature communiste, il passe deux mois en Albanie. Ce carnet de voyage nous montre avec humour et poésie la paranoïa ambiante, les pénuries alimentaires, l’état de délabrement des bâtiments, les atteintes à l’environnement… »

Voir le site du CIRA :
http://cira.marseille.free.fr/

Commander dès maintenant :
Carnets oubliés d’un voyage dans le temps de Georges-Henri Morin (Ab irato, 2012)

Written by barthelemybs

8 janvier 2013 at 16 h 32 min

Georges-Henri Morin dédicacera les Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987 (librairie Bal des ardents, à Lyon)à la librairie Bal des ardents à Lyon

Georges-Henri Morin dédicacera les Carnets oubliés d’un voyage dans le temps
à la librairie le Bal des ardents à Lyon

En savoir plus sur le site de la librairie :

http://www.libraires-rhonealpes.fr/component/k2/item/1278-rencontre-signature-avec-georges-henri-morin-pour–carnets-oubli%C3%A9s-dun-voyage-dans-le-temps.html

Georges-Henri Morin, Carnets oubliés d’un voyage dans le temps – Albanie 1987,
Ed. Ab irato, 2012. 72 p. 12€.

Commander le livre

Written by barthelemybs

8 janvier 2013 at 16 h 21 min

Publié dans Presse critique Carnet Albanie

Tagged with ,

%d blogueurs aiment cette page :