Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Archive for juin 2009

Americo Nunes invité à la Librairie du monde libertaire, samedi 12 décembre 2009

leave a comment »

Situation du mouvement libertaire au Mexique, entre barbarie et résistance
Forum / rencontre à la librairie du Monde Libertaire. Discussion animée par :

  • Claudio Albertani autour de son livre El espejo de México ,
  • Nicole Thé, qui a traduit de l’italien pour Réfractions un texte de Claudio Albertani « La rébellion zapatiste au fil du temps » et écrit plusieurs articles dans la « Revue libertaire de réflexion et de combat » La question sociale
  • Americo Nunes qui a écrit Les révolutions du Mexique chez Ab irato en 2009

Plus d’information ici.

Librairie du Monde libertaire – Publico
145 rue Amelot – 75011 Paris
Métro République, Oberkampf, ou Filles-du-Calvaire

Written by barthelemybs

6 juin 2009 at 9 h 21 min

Les révolutions du Mexique (CoZop, novembre 2009)

leave a comment »

Le pluriel du titre est déjà une information. Car, au sujet du Mexique, nous avons, à tort, tendance à réduire la complexité de son histoire à une image folklorique que nous a en donné Hollywood. Les révolutions mexicaines qui courent de 1911 à 1917 furent vaincues par les « Seigneurs de la Guerre ». Mais elles furent aussi la révolution des paysans « zapatistes », des bandoleros de Pancho Villa et des cristeros.

L’auteur revient sur la diversité des mouvements qui lui donnèrent, selon les régions et le contexte social et économique de chacune, une orientation. Rurale et petite-bourgeoise, populaire et anti-impérialiste, indigène, sociale, ces révolutions sont ici analysées d’un point de vue marxien avec beaucoup d’érudition. L’action de Ricardo Flores Magón (1873-1922) et la Commune de Basse Californie dont le caractère profondément libertaire y est naturellement présentée.

Regeneracion de Ricardo Flores Magón publié en 1911 est un manifeste contre le clergé, l’autorité et le capital. Le Mexique a le triste privilège d’être un laboratoire de la répression contre des tentatives souvent désespérées de briser les chaines imposées par un pouvoir marqué par l’alliance du sabre et du goupillon au service des grands propriétaires fonciers.

Hélas, cette tragique originalité n’a pas beaucoup, semble-t-il, stimulé la curiosité des historiens et des révolutionnaires Européens. C’est pourquoi, la réédition par Ab irato éditions de l’ouvrage de Americo Nunes, désormais considéré comme un classique, publié par les éditions Flammarion en 1975, est une bonne occasion de faire reculer notre ignorance sur le sujet et d’attiser notre curiosité.

L’auteur est enseignant-chercheur en histoire, Americo a enseigné dans les universités Paris VII et Paris VIII de 1972 à 2004. Portugais né au Mozambique, il s’est réfugié à Paris en 1961.

Lire l’article sur le site de CoZop, lecture coopérative

Written by barthelemybs

4 juin 2009 at 9 h 32 min

Divergences n°17 (novembre 2009)

leave a comment »

Les révolutions du Mexique

Jean-Luc Debry

Le pluriel du titre est déjà une information. Car, au sujet du Mexique, nous avons, à tort, tendance à réduire la complexité de son histoire à une image folklorique que nous a en donné Hollywood. Les révolutions mexicaines qui courent de 1911 à 1917 furent vaincues par les « Seigneurs de la Guerre ». Mais elles furent aussi la révolution des paysans « zapatistes », des bandoleros de Pancho Villa et des cristeros.

L’auteur revient sur la diversité des mouvements qui lui donnèrent, selon les régions et le contexte social et économique de chacune, une orientation. Rurale et petite-bourgeoise, populaire et anti-impérialiste, indigène, sociale, ces révolutions sont ici analysées d’un point de vue marxien avec beaucoup d’érudition. L’action de Ricardo Flores Magón (1873-1922) et la Commune de Basse Californie dont le caractère profondément libertaire y est naturellement présentée.

Regeneracion de Ricardo Flores Magón publié en 1911 est un manifeste contre le clergé, l’autorité et le capital. Le Mexique a le triste privilège d’être un laboratoire de la répression contre des tentatives souvent désespérées de briser les chaines imposées par un pouvoir marqué par l’alliance du sabre et du goupillon au service des grands propriétaires fonciers. Hélas, cette tragique originalité n’a pas beaucoup, semble-t-il, stimulé la curiosité des historiens et des révolutionnaires Européens. C’est pourquoi, la réédition par Ab irato éditions de l’ouvrage de Americo Nunes, désormais considéré comme un classique, publié par les éditions Flammarion en 1975, est une bonne occasion de faire reculer notre ignorance sur le sujet et d’attiser notre curiosité.

L’auteur est enseignant-chercheur en histoire, Americo a enseigné dans les universités Paris VII et Paris VIII de 1972 à 2004. Portugais né au Mozambique, il s’est réfugié à Paris en 1961.

Lire l’article sur le site web de Divergences

Written by barthelemybs

3 juin 2009 at 13 h 23 min

Le monde comme il va (octobre 2009)

Americo Nunes, Les révolutions du Mexique (Ab Irato, 2009).

Une synthèse passionnante du Mexique insurgé du début du 20e siècle. L’un de mes coups de coeur !
Consulter la page web du Monde comme il va

Written by barthelemybs

3 juin 2009 at 8 h 37 min

%d blogueurs aiment cette page :