Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

(Bulles d’air, janvier 2017)

« S’il fallait une autre raison d’aller fouiner à Angoulême cette année, c’est aussi parce qu’on a des chances d’y rencontrer Barthélémy et Eve et leur chouette revue politique et poétique : c’est le sixième numéro de « L’Échaudée », seul canard actuel poursuivant et ouvrant le genre d’expériences éditoriales du défunt et regretté Le Fou Parle. »

Aller sur le site BulleDair.com
http://www.bulledair.com/index.php?rubrique=sujet&sujet=20

 

Written by barthelemybs

21 mars 2017 at 17 h 11 min

L’Échaudée n°6 est sortie !

Au sommaire :

  • Paul Mattick , Le dépérissement de l’Étatechaude-6-couv-250px
  • Chantal Montellier, Je suis Berglund
  • Collectif Archives autonomie, Fragments d’histoire de la gauche radicale
  • Barthélémy Schwartz, Benjamin Péret l’astre noir du surréalisme (bonnes
    feuilles)
  • Benjamin Péret, Pour que M. Thiers ne crève pas tout à fait / Vie de l’assassin Foch
    / On sonne
  • Eve Mairot, aquarelle
  • Alain Joubert, Le chant de la prairie
  • George Catlin, Les Indiens de la prairie
  • George Catlin, dessins, huiles
  • Charles Baudelaire, George Catlin, le cornac des sauvages
  • Reinaldo, sculpture
  • Alfredo Fernandes, Mes 12 prophéties
  • Ramon Gomez de la SERNAM, Fadaises – Devoir de vacances
  • Julien Bal, Enverssoi
  • Manuel Anceau, Lieuve
  • Cornelia Eichhorn, dessins
  • Jean-Luc Sahagian, Quand il eut passé le pont…
  • Vardhui Sahagian, dessins
  • Claude Guillon, Les petits métiers
  • Joël Gayraud, Visionnaires de Taïwan
  • Rachel Deville, La nature
  • Rachel Deville, Le grand Je
  • LL de Mars, Les éditeurs
  • Stéphane Goarnisson, Histoires en deux images
  • Yves Labbé, Pierre Leroux : la voix étroite d’un socialisme humanitaire et fraternel
  • Anne Van der Linden, dessins et huiles

Commander le numéro
(ou s’abonner à l’Échaudée) – pdf

Hommage à la bande dessinée : Balthazar Kaplan dissèque Litrtle Nemo (Ouest-France, 2014)

Hommage à la bande dessinée

 « Windsor McCay est un Américain précurseur du début des années 1900. C’est le pionnier de la bande dessinée. Cet ouvrage lui rend hommage. L’auteur se livre à Little-Nemo-90pxune véritable analyse du travail mené par le fondateur de ce nouvel art. Balthazar Kaplan dissèque Little Nemo in Sumberland, histoire écrite entre 1905 et 1914. Il s’appuie sur les nombreuses planches originales pour expliquer comment Windsor Mac Cay est passé de l’illustration numérotée avec texte explicatif à l’image autonome, créant une nouvelle alchimie narrative née de la combinaison du dessin et de l’écrit. C’est aussi le décryptage d’une bande dessinée, dont le titre, Little Nemo, est une référence directe à Jules Verne et à Lewis Caroll, deux maîtres de l’imaginaire et du rêve. Au travers de son texte, Balthazar Kaplan rend compte de l’oeuvre très contemporaine de l’Américain qui a exploité avec audace toutes les possibilités de ce nouveau médium. Un essai, écrit de manière accessible et cultivée, documenté et sensible. »

22 janvier 2014

 

 

Written by barthelemybs

3 mars 2017 at 13 h 13 min

« Little Nemo le rêveur absolu » de Balthazar Kaplan ( FORUMPIMPF.NET – Les Forums de la BD et des Littératures Populaires)

« Enfin sur Little Nemo et pour ceux qui veulent commencer en douceur, je me permets aussi de vous conseiller un autre ouvrage, de petit format et donc plus facile pour commencer, d’autant qu’il est très bien fait : Little Nemo, le rêveur absolu par Balthazar Kaplan publié chez Ab irato en 2014. Sous forme de courts chapitres (apprendre à lire, encyclopédie de l’imaginaire, l’ordre et le désordre etc…) l’auteur vous donne les clés de cet univers si poétique et si merveilleusement décalé. »

FORUMPIMPF.NET – Les Forums de la BD et des Littératures Populaires.

Written by barthelemybs

3 mars 2017 at 12 h 44 min

Flip de Paris de Stéphane Goarnisson (La Feuille d’infos du CIRA, décembre 2016)

« BANDE DESSINÉE. Jeff Goarnisson est un poète dessinateur. Avec Barthélémy Schwartz et couv-Flip-300pxBalthazar Kapplan, il est l’un des principaux membres de la revue avant-gardiste de bande dessinée Dorénavant (1986-1989), Flip de Paris est un album drôle, fin et poétique… C’est une œuvre à la fois originale et un manifeste, une autobiographie poétique et avant-gardiste.
Le flip de Paris : automegalobiohypergraphie par Jeff Goarnisson. Ab irato, 2016. 52 pages. (Abibulles). 12 euros. »

Written by barthelemybs

12 décembre 2016 at 14 h 24 min

Du9 – Entretien avec Stéphane Goarnisson (sur Dorénavant et Flip de Paris)

Du9 : Pour en finir avec Dorénavant, entretien de Xavier Guilbert avec Balthazar Kaplan, Yves Dymen, Stéphane Goarnisson, eve Mairot et Barthélémy Schwartz

Du9 : Pour en finir avec Dorénavant, entretien de Xavier Guilbert avec Balthazar Kaplan, Yves Dymen, Stéphane Goarnisson, eve Mairot et Barthélémy Schwartz

Entretien dans Du9 de Xavier Guilbert avec Stéphane Goarnisson, Balthazar Kaplan, Eve Mairot et Barthélémy Schwartz autour de la revue Dorénavant, et Flip de Paris :
Pour en finir avec Dorénavant » (dossier consacré à Dorénavant dans Du9)

couv-Flip-300px

Written by barthelemybs

4 novembre 2016 at 13 h 19 min

Barthélémy Schwartz, Benjamin Péret, l’astre noir du surréalisme (Libertalia)

Pour info, aux éditions Libertalia…

bandeau-libertalia-ok

Barthélémy Schwartz
Benjamin Péret, l’astre noir du surréalisme
Libertalia
350 pages – 18€
ISBN : 9782918059882

Ce volume comprend une anthologie
de poèmes et un cahier iconographique en couleur

En librairie depuis le 20 octobre 2016

* * *

« Qu’est-ce que le surréalisme ? C’est la beauté de Benjamin Péret écoutant prononcer les mots de famille, de religion et de patrie. » (André Breton)

De Dada au surréalisme, Benjamin Péret (1899-1959) est l’un des principaux acteurs des mouvements d’avant-garde qui ont secoué la poésie et l’art moderne au XXe siècle. C’est aussi l’un des moins connus du public. Peu de rééditions, de très rares monographies. Le sort s’est acharné contre ce grand poète dont le rôle et l’importance ont généralement été minimisés par les historiens du surréalisme.

Son engagement dans les mouvements révolutionnaires de son temps, notamment pendant la révolution espagnole aux côtés du POUM et des anarchistes, n’est peut-être pas étranger à cette occultation. Sur sa tombe, au cimetière des Batignolles, ses amis ont fait inscrire une épitaphe qui résume sa vie de révolté permanent : « Je ne mange pas de ce pain-là. »

Cette biographie (suivie d’une petite anthologie et d’un cahier iconographiques en couleur) replace la trajectoire de Benjamin Péret dans les enjeux utopiques du surréalisme, un mouvement qui voulait à la fois « transformer le monde » (Marx) et « changer la vie » (Rimbaud).

L’auteur
Barthélémy Schwartz est né à Paris en 1963. Coanimateur de la revue de bande dessinée Dorénavant (1986-1989), du collectif Ab irato (en 1992), puis de la revue de critique sociale Oiseau-tempête (1997-2006), il a publié Le Rêveur captif (L’Apocalypse en 2012).

Mots-clés
Altérité – amitié – amour – anthropophage – automatisme – Dada – Brésil – Colère – Communisme – conte – dèche – dissidence – Espagne – exil – expérience – expulsion – groupe – guerre – hasard – héritage – humour – inculpation – indien – insolence – Internationale – invectives – marge – marginalité – marxisme – maudit – Mexique – mythe – Poésie – Politique – populaire – prison – rage – rêve – révolte – révolution – rire – scandale – sommeil – subversion – surréalisme – Trotsky – utopie

 

logo-libertalia-okwww.editionslibertalia.com/

peret-livre-1peret-livre-2peret-livre-3

%d blogueurs aiment cette page :