Ab irato éditions

Par un mouvement de colère

Prochainement…

Prochainement – « Les membres du parti libéral mexicain ne sont pas magonistes, mais anarchistes »,
« Je ne suis pas magoniste, je suis anarchiste. Un anarchiste n’a pas d’idoles. »
Ricardo Flores Magón

Publicités

Written by barthelemybs

28 février 2019 at 12 h 28 min

Publié dans Non classé

L’Échaudée n°8 dans le Monde diplomatique (février 2019)

« Autour du constat du manque d’une « imagination sociale radicale », un entretien avec Charles Reeve, auteur du récent ouvrage Le Socialisme sauvage, analysant des courants spontanés à l’œuvre dans les mouvements sociaux. Un texte revigorant d’Alfred Jarry, « Psychologie expérimentale du gendarme » note le Monde diplomatique de février 2019 :

https://www.monde-diplomatique.fr/revues/lechaudee

Written by barthelemybs

31 janvier 2019 at 15 h 55 min

Publié dans L'Echaudée (revue), Presse

L’Échaudée n°8 est sortie ! (décembre 2018)

Contre culture – Critique sociale – utopie
Automne-hiver 2018 – 9 euros – Abonnement pour trois n° : 30 euros

L’Échaudée s’intéresse dans ce numéro :

  • Aux révoltes intenses et communicatives qui emplissent les rues (Amaredine Mudejar) – À l’autoorganisation dans les luttes sociales (autour du livre de Charles Reeve, Le Socialisme sauvage, paru chez l’Échappée) – Aux soubresauts politiques en Arménie (avec Jean-Luc et Varduhi Sahagian) – À la
    littérature populaire où l’étrange étrangeté côtoie les tentations multiples (Alain Joubert).
  • Le grand livre des maudits écrits est augmenté des écrits de Manuel Anceau, Julien Bal, Alfred Jarry et
    de Claude Guillon.
  • Le cabinet des curiosités imagées s’étoffe avec Cornelia Eichhorn, Balthazar Kaplan, Lacassinière,
    Eve Mairot, LL de Mars, Benjamin Monti, et Barthélémy Schwartz.

 

Voir un aperçu du numéro :
 
Commander le numéro via PayPal (ou QR code) :
https://abiratoeditions.wordpress.com/commander-un-livre-un-numero-de-lechaudee/
ou via bulletin d’abonnement

C’est déjà du passé…

Written by barthelemybs

21 décembre 2018 at 17 h 44 min

Publié dans L'Echaudée (revue)

Tagged with

Protégé : Projet Échaudée n°8 sortie décembre 2018

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Written by barthelemybs

23 octobre 2018 at 15 h 38 min

Publié dans Non classé

Livaine de Manuel Anceau chroniqué par Notes et chroniques (12 juillet 2018)

Le ballet des phrases et des gens

La vraie littérature ne fuit ni ne nie le réel. Par le choix des angles de vue, par le travail du style et du verbe, par le hasard (peut-être) de la destinée des choses et des êtres, elle le transforme, ce réel, le transcende et révèle son pouvoir, un pouvoir que seul l’art peut lui donner. Ainsi se forge la poésie du quotidien. Les « contes » que propose Manuel Anceau dans Livaine, et qui illustrent parfaitement ce phénomène, poussent le lecteur vers ce que ce réel contient, solidement et profondément ancré, de surprenant, de déroutant, d’étrange – comme dans « Livaine », le premier texte justement, se découvre la véritable nature de certains personnages, notamment le gentil Loupiot et la mère disparue de la narratrice. Lire le reste de cette entrée »

Written by barthelemybs

29 août 2018 at 12 h 44 min

« Livaine » de Manuel Anceau dans l’émission Paludes de Radio Campus Lille (15 juin 2018)

Paludes, l’émission littéraire qui brasse du vent!

Au programme de Paludes 871 animé par Nikola : l’Arrache-Cœur 642 (Dimitrìou, Anceau, Cazenave-Sarkis),

  • Ecouter ici en podcast la partie consacrée à Livaine de Manuel Anceau :

 

 

 

 

Written by barthelemybs

29 août 2018 at 12 h 32 min

« Livaine » de Manuel Anceau dans En attendant Nadeau (n°58 – 20 juin au 3 juillet 2018)

L’art contemporain contre la beauté

De nos jours, beauté et laideur constituent-elles un enjeu politique ? C’est autour de cette question fondamentale qu’Annie Le Brun va développer l’argumentation de son livre, Ce qui n’a pas de prix. Mais d’ailleurs, qu’est-ce qu’un « enjeu politique » en ces temps où tout est livré à la financiarisation absolue, jusques et y compris tout « ce dont il paraissait impossible d’extraire de la valeur », je veux dire de la valeur excessive, abusive, artificielle, celle qui s’appuie sur la perversion de ce marché, spécialement forgé pour la circonstance.

Autour des livres :
Annie Le Brun, Ce qui n’a pas de prix. Essai critique. Stock, 173 p., 17 €
Manuel Anceau, Livaine. Contes. Ab Irato, 128 p., 16 €

Extrait :

On s’accorde généralement à reconnaître que certains écrivains de la fin du siècle dernier – allons, allons, ce n’est pas si loin ! – ont apporté à la langue française quelques œuvres qui enrichirent la prose dont ils se servaient de fulgurances poétiques plutôt rares chez leurs contemporains. Citons parmi eux Julien Gracq, André Pieyre de Mandiargues ou André Hardellet, à qui André Breton pourra écrire un jour : «Vous abordez là, en conquérant, les seules terres vraiment lointaines qui m’intéressent et la reconnaissance que vous y poussez offre un nouveau ressort à tout ce que je me connais comme raisons de vivre ». Or, il se trouve que la beauté poétique, que l’on opposera à la beauté esthétique marchande plus haut dénoncée, c’est principalement chez deux auteurs très actuels qu’on la trouve, tous deux issus de la mouvance surréaliste, comme par hasard ; il s’agit d’une part de Jacques Abeille, dont les éditions Folio viennent de rééditer deux de ses fabuleux romans du cycle des contrées, Abeille dont j’ai déjà eu la chance de pouvoir parler jadis dans la défunte Quinzaine littéraire ; et d’autre part de Manuel Anceau, jeune auteur dont je souhaite vivement que la singularité qui est la sienne, et la puissance naturellement poétique de ses écrits, le placent au premier rang de ceux qui aujourd’hui comptent ! S’il avait déjà publié, il y a quelques années, deux courts volumes, je considère que l’apparition actuelle de son recueil de contes Livaine, aux éditions Ab Irato, constitue un véritable événement qu’il faut saluer sans mesure, la beauté qui s’en dégage servant d’antidote à la laideur ambiante ! Lire le reste de cette entrée »

Written by barthelemybs

6 juillet 2018 at 9 h 05 min

%d blogueurs aiment cette page :